LE SUJET À LA UNE

Paysage des fondations en Suisse «under construction»

Il y a bien un an était évoqué ici le danger que couraient les fondations suisses d‘être victimes de leur propre succès si elles ne parvenaient pas à venir à bout de l‘inefficacité fondamentale en matière de requêtes. Beaucoup de choses ont été réalisées. Mais bien plus encore est possible. bar Peter Buss

C‘est un fait: les mécènes veulent réaliser leurs activités de mécénat de façon aussi efficace et simple que possible et ne pas se perdre en processus de travail complexes, chronophages et onéreux. Personne ne voudra plus investir un temps indéterminé et beaucoup d‘argent pour le traitement fastidieux d‘une requête ni n‘aura la moindre envie d‘investir x heures pour l‘évaluation de projets qui n‘apportent rien et n‘intéressent pas.

C‘est pourquoi, dans les prochaines années, le travail de fondations changera fortement: plus d‘efficacité, plus d‘impact, plus de plaisir. Les fondations qui ne proposent aucune méthode de collaboration attractive et moderne à leurs conseillers bénévoles auront des problèmes massifs pour leur trouver des successeurs. Le travail de fondation doit être aussi peu fastidieux que possible, porter des fruits et rester un plaisir.

Avec des méthodes de travail dépassées, c‘est mission impossible. À lui seul, le système excessif de requêtes par courrier papier est parfait pour étouffer la motivation. Cependant, les technologies d‘informations modernes offre des solutions intelligentes et peu coûteuses, de l‘envoi et du traitement en ligne des requêtes à la comptabilité et à l‘archivage en passant par l‘administration des fondations via le Cloud. Cela est aussi très intéressant pour les fondations de tailles petite ou moyenne. Car ainsi, elles peuvent faire face à la pression croissante des coûts et créer une situation qui permet aux conseillers de trouver du sens et du plaisir dans leur travail.

FondationSuisse.ch va prendre en main ce développement et soutenir activement les fondations en accompagnant la transformation numérique de leurs processus de travail.